Sauter la navigation

Fabrication additive métallique (impression 3D)

La technologie de fusion sur lit de poudre métallique de Renishaw est un procédé avancé de fabrication additive qui permet de fabriquer des pièces métalliques complexes directement à partir de données CAO dans plusieurs métaux.

Qu’est ce que la fabrication additive (impression 3D) ?

La fabrication additive est un procédé de création d’objets tridimensionnels à partir d’un fichier numérique. Ce procédé est dit additif, car la fabrication repose sur la superposition de fines couches de matière, une par une. La technologie peut produire des formes complexes impossibles avec les méthodes traditionnelles de moulage et d’usinage, ou avec les techniques soustractives.

Procédé de fabrication additive métallique de Renishaw

La fusion sur lit de poudre métallique de Renishaw est une technologie de fabrication additive qui fait appel à un laser haute puissance à fibre d’ytterbium pour fondre de fines poudres métalliques et créer des pièces 3D fonctionnelles.

Renishaw applique la technologie de fusion sur lit de poudre métallique, telle que définie par l’ASTM International. Toutefois, la technologie est encore souvent appelée fusion métallique, fabrication additive métallique, impression 3D métallique, frittage laser et AM métallique.

Le procédé est informatisé, directement à partir de tranches de données de CAO 3D. Pour chaque tranche de données de CAO, une fine couche homogène de poudre métallique est déposée sur le plateau de production, puis les zones sélectionnées de la poudre sont fondues avec précision par le laser. Ce procédé est répété couche par couche jusqu’à ce que la production soit terminée.  

Les systèmes de fabrication additive de Renishaw sont capables de produire des pièces à partir de divers métaux, dont l’alliage de titane Ti6Al4V, le cobalt-chrome, l’acier inoxydable, les alliages de nickel Inconel 625 et Inconel 718 et l’alliage d’aluminium AlSi10Mg.

Avantages

  • Consolidation de pièces multiples - le nombre d’éléments d’un ensemble peut être réduit en concevant un unique composant complexe.
  • Réduction des coûts d’outillage - les pièces peuvent être fabriquées directement sans outillage.
  • Accès à des géométries complexes - canaux internes pour refroidissement conforme, éléments cachés, parois minces et fins maillages.
  • Liberté vis-à-vis des restrictions liées aux méthodes classiques de fabrication soustractive et par moulage, lorsqu’elles sont combinées avec l’application de nouvelles règles de conception.
  • Légèreté - matière de fabrication positionnée uniquement à l’endroit requis pour un allègement optimum des pièces.
  • Articles sur mesure ou personnalisés.
  • Itérations de conceptions rapides jusqu’au moment de la fabrication.
  • Outil complémentaire - le procédé de fabrication additive peut être intégré dans des procédés de fabrication courants afin de réduire les étapes de production, la durée de mise sur le marché et les coûts.

Quels secteurs industriels utilisent la fabrication additive ?

Les premiers utilisateurs de fabrication additive incluaient des clients des secteurs haut de gamme de l’automobile, de l’aéronautique et des biens de consommation. Les applications sont croissantes dans les secteurs industriels et sont de plus en plus utilisées dans les secteurs dentaire, médical et de l’outillage. Renishaw a mis en place des équipes dédiées fournissant des solutions complètes dans le domaine de la santé.

La fabrication additive métallique avancée est utilisée pour produire des pièces industrielles en petites quantités, et de plus en plus d’équipementiers (OEM) la choisissent comme technologie complémentaire et partie intégrante de leurs procédés de production.

La fabrication additive devrait probablement être intégrée dans tous les secteurs industriels de fabrication.